Aller au contenu principal

#Congo #Brazzaville Allons à l’essentiel : le droit à la vie

7 mars 2014

Allons à l’essentiel : le droit à la vie

Nous apprenons : “Congo : il y a eu plusieurs morts et des pertes matérielles après une forte pluie”.

Le Congo Brazzaville pour se relever, pour se reconstruire a besoin de tous ses Enfants tant de l’Intérieur que de l’Extérieur. Notre travail, notre devoir est de favoriser la synergie entre les deux composantes de la société congolaise.

Sans les Congolais de l’Extérieur, ceux de l’Intérieur, enfermés actuellement dans une espèce de prison à ciel ouvert sous la chape de plomb de la dictature, ne pourront pas gagner la bataille de la démocratie et de la Nouvelle Gouvernance.

Et sans les Congolais de l’Intérieur, le travail de ceux de l’Extérieur sera sans effet pour le changement au Congo et pour la légitimité constitutionnelle. C’est pourquoi, il est plus qu’indispensable que s’effectue cette SYNERGIE entre les Congolais de l’Intérieur et les Congolais de l’Extérieur et ce quel que soit le parcours de chacun de nous.

L’Histoire est notre Mémoire. Le Congo est en danger comme le fut la France à un moment de son histoire, histoire par ailleurs commune. Dans ces moment sombres, dans ces moments de doute, d’incertitude voire de trahison où il était difficile de faire confiance, le Général de Gaulle avait réussi fédérer les Françaises et les Français de l’Intérieur et de l’Extérieur et ce quelle que soit la pensée idéologique des uns et des autres pour que la France ne sombre pas, pour laver le déshonneur. Il s’agissait seulement de sauver la France.

L’Histoire de chaque Peuple nous sert de repère pour indiquer la voie suivre lorsque tout semble perdu ! Peu importe nos convictions politiques, peu importe notre passé et notre engagement, aujourd’hui, nous devons nous surpasser pour le CONGO. Nous devons faire fi de nos divergences politiques pour SAUVER LE CONGO. Nous avons le devoir de nous unir pour un objectif commun : Restaurer la légitimité démocratique de la Conférence Nationale Souveraine. Là s’impose la SYNERGIE entre les Congolaises, les Congolais de l’Intérieur et les Congolaises, les Congolais de l’Extérieur. C’est la seule façon d’aller à l’essentiel : le droit à la vie de tous les Congolais dans la dignité.

Modeste BOUKADIA
Président du Cercle des Démocrates et Républicains du Congo.

Le 07 Mars 2014 – 11:53.

From → Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :